Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 12:10

balade littorale - 2CV

 

Cet article propose un bilan chiffré des véhicules français des années 70-80 qui circulaient encore sur les routes en 2013. Nous traiterons ici des principaux véhicules dont les dates de production couvrent le milieu des années 70 jusqu’à la fin des années 80, avec un arrêt de la production au plus tard au début des années 90.

 

 

Rappel sur la méthodologie :

Les données sur le nombre de véhicules des années 70-80 en circulation en France ne sont pas très accessibles, notamment par marque et par modèle. Les chiffres que nous utilisons sont ceux fournis par l’UTAC qui correspondent au nombre de véhicules soumis au contrôle technique sur une année[1]. Partant du principe réglementaire qu’un véhicule en carte grise normale passe le contrôle technique (CT) tous les deux ans, pour connaître le nombre total des véhicules encore en circulation pour un modèle donné, il faut cumuler deux années consécutives. Ainsi lorsque nous mentionnons l’effectif d’un véhicule en circulation, il s’agit de l’effectif des véhicules contrôlés sur deux années consécutives.

 

Le pourcentage de diminution entre deux périodes que nous mentionnons est calculé sur la différence d’effectifs entre 2013 et 2011 (étant donné que pour circuler légalement un véhicule doit avoir passé son contrôle technique au plus tard à la date anniversaire de la précédente visite). Ainsi les pourcentages de variation ne seront plus dans les mêmes proportions que dans notre précédente édition où nous nous basions sur deux années consécutives de comparaison (par exemple 2011-2012 & 2012-2013).

 

Il faut aussi savoir que les véhicules de 25 ans et plus pouvaient être classés véhicules de collection et être ainsi dispensés de CT dès lors qu’ils étaient classés comme tels après avoir été soumis à une ultime visite. Or, depuis le 15 octobre 2009 ne peuvent être considérés comme véhicules de collection que les véhicules ayant au moins 30 ans (pour le bilan de l’année 2012, cela nous donne un véhicule antérieur au 1/01/1983). De plus, depuis cette date, ils sont soumis à un CT tous les 5 ans. Aussi, « à défaut de date d’échéance de contrôle technique mentionnée sur le certificat d’immatriculation, les véhicules de collection mis en circulation à compter du 1er janvier 1940 doivent faire l’objet d’un contrôle technique périodique au plus tard en 2011 » [2]. C’est ainsi que les données de l’année 2011 auraient dû progressivement faire apparaître des véhicules de collection, permettant de mieux établir leur nombre et de très légèrement rehausser leur nombre.

 

Cependant, il s’avère que l’on ne retrouve pas dans les statistiques communiquées sur le site Internet de l’UTAC les véhicules les plus anciens qui n’avaient plus à réaliser le CT auparavant. Ainsi, il n’y a toujours pas de chiffres disponibles sur le nombre de DS, de Dauphines ou de 404. Dans les faits, il faut noter que les véhicules en très faible nombre (inférieur une centaine d'exemplaires) n’apparaissent plus dans le bilan chiffré annuel, par exemple cette année ont disparu les Renault 14. Les modèles de véhicules français qui sont listés dans ce bilan sont les seuls pour lesquels nous disposons des chiffres qui sont communiqués par l’UTAC.

 

L’une des limites de ce nouveau mode de fonctionnement du contrôle technique est que lorsque le véhicule de collection aura passé son CT, on ne le retrouvera dans les statistiques pas avant un délai de cinq ans. Avec pour conséquence d’abaisser le nombre de véhicules dans les statistiques annuelles, portant à cinq ans le délai pour comptabiliser le nombre restant de tous les modèles d’un véhicule (carte grise collection + carte grise normale). Ainsi l’inconnue réside dans le classement en collection des voitures de 30 ans et plus par leurs propriétaires. Et de se demander combien d’entre elles sont classées comme telles ?

 

Nous soutenons ici l’idée que le classement en collection ne devrait concerner qu’une faible partie des modèles qui sont de « jeunes anciennes », ce qui alors ne devrait pas impacter véritablement le nombre de véhicules passant le contrôle technique dans l’intervalle classique des 2 années. Pour être plus précis, il faudrait disposer des données du CT pour les deux types de cartes grise. Pour se faire une idée, on pourrait à titre expérimental chercher à observer les différents véhicules de cette époque croisés dans les rues pour relever si ceux-ci disposent bien d’une attestation du contrôle technique à échéance de deux ans ou de cinq ans à une date donnée (en juin 2014, expiration en juin 2019).

 

 

BILAN 2011-2013 :

 


Citroën :


citroen 70

 

La marque aux chevrons est la marque qui est la plus représentée dans ce bilan avec 61.308 véhicules. Entre 2011 et 2013, la baisse est de -23,4% (contre -24,9% précédemment). Citroën doit la forte représentation de ses véhicules en très grande majorité à la 2CV dont le nombre d’exemplaires en 2013 était de 43.649 véhicules. Entre deux échéances de contrôle technique, la baisse est de -18,5% (contre -17,7%), en légère baisse malgré son. Elle s’impose ainsi comme la « star » des Citroën mais aussi de l’ensemble des véhicules des années 70-80 de ce bilan que nous dressons, même s’il faut rappeler aussi qu’elle a été produite de 1948 à 1990 !

 

 

Les véhicules les plus répandus sont ensuite dans l’ordre suivant :

La Visa avec 8.400 véhicules (contre 10.736) avec une baisse quasi stable à -40,1% entre 2011 et 2013 (contre -40,9% précédemment).

La Dyane avec 4.162 véhicules (contre 4.639). Entre 2011 et 2013, la baisse est de -20,1% contre 22,8%.

La CX compte 3.689 véhicules en circulation contre 4.639 dans la période précédente. La baisse est de -36% entre 2011 et 2013 contre - 38,8%.

 

Anciennes sur la route- Citroen LNA moussue2

 

La LN/LNA avec 2.068 véhicules, contre 2.751. La diminution est de -30,6% entre 2011 et 2013 contre -40,4%.


Et en dernier, on retrouve la GS/GSA avec seulement 558 véhicules contre 758 véhicules, bien peu quand on repense au nombre de véhicules produits. La baisse atteint les -34,1% entre 2011 et 2013 contre -44,6% précédemment.

 

On observe un ralentissement dans le rythme de disparition des véhicules de la marque Citroën à l’exception de la 2CV pour laquelle on peut envisager un plus fréquent passage en carte grise collection, et ce compte tenu de la place qu’elle occupe dans le patrimoine automobile. Pour les LN/LNA et des GS/GSA, la baisse enregistrée ralentit de dix points. Cela tend à suggérer que ces véhicules intéressent les possesseurs qui les maintiennent en état de circuler.

 

 

Peugeot :

 

peugeot70


Pour le constructeur « qui sort ses griffes », ce sont 20.243 exemplaires qui circulent en 2013. Entre deux périodes de CT, la baisse atteint -36,6% (contre -38,4%).

 

La 305 est le modèle le plus répandu avec 7.820 exemplaires. La baisse entre deux CT est de -40,8% contre -40,5%.

La 505 compte encore 5.384 véhicules, rappelons qu’elle a été produite plus tardivement (de 1984 à 1992). La baisse est de -37,6% entre 2011 et 2013 (contre -40,5%).

La 104 aligne 4.695 véhicules. La diminution est de -36,4% contre -39,3%.

La 504 compte 1.834 véhicules contre 2.202 précédemment. Entre 2010 et 2012, la baisse se chiffre à -16,2% contre -17,2%.

 

 

Anciennes sur la route -Peugeot 604

 

La 604 affiche encore 510 véhicules en circulation. La baisse enregistrée est de -21,7% entre 2011 et 2013 (contre -23,4%).

 

Chez Peugeot, le constat est assez similaire à son partenaire Citroën, à savoir un rythme de disparition de ses véhicules en recul mais dans des proportions moindres. Cela tend à montrer un intérêt stable dans le temps pour ces véhicules.

 

Renault :

 

renault70

 

 

Pour la marque Renault, le nombre de véhicules figurant dans ce bilan est de 15.124 véhicules. Entre deux échéances de CT, la baisse de - 35,5% (contre 37,1% précédemment). C’est la plus forte baisse enregistrée parmi les constructeurs traités, à l’exception de Talbot. A noter que cette année, c’est au tour de la « R14 » de sortir des statistiques après avoir atteint l’an passé les 593 exemplaires. Son image si atypique au moment de sa sortie n’a pas su conquérir les collectionneurs même de nos jours !


 

Anciennes sur la route-renault 5

La Renault 5 est le modèle de chez Renault le plus répandu avec 9.716 véhicules en circulation. Entre 2011 et 2013, elle accuse une baisse de -31,9% (contre -35,5%).

La R18 compte 4.175 véhicules. La baisse est de -42,3% entre 2011 et 2013 (contre -40,5%).

La R20/R30 compte 961 véhicules. Entre 2011 et 2013, la baisse est de -24,3% contre -36,4%.

La Fuego compte encore 840 exemplaires en circulation. La diminution est de -27% entre 2011 et 2013 contre -12,4%, soit un rythme deux fois plus élevé qu’auparavant !

 

Pour Renault, les baisses touchent fortement la R18 et la Fuego. Étrangement ce sont là deux voitures partageant la même plateforme et de nombreuses pièces.

Seules les R20/30 tirent leur épingle du jeu, et confirment un certain engouement dans le monde de la collection.

 

 

Talbot :

 

talbot 70


Pour le constructeur Talbot, il y a 2.100 véhicules en circulation. Entre deux périodes de contrôle technique, la baisse est de -27% (contre -40,8% précédemment).

 

C’est la Samba qui reste le véhicule le plus fréquent sur les routes avec 1.555 unités en circulation. Entre 2011 et 2013, elle est en baisse de -25% (contre 31,3%).

La Horizon avec 545 véhicules est aussi en voie de disparition rapide. La baisse entre 2011 et 2013 est de -32,6% (contre 36,4%).

Enfin, à noter que la Solara ne figure plus dans statistiques publiées (pour mémoire, en 2010 il y en avait 230).

 

 


Quelques autres marques dont nous disposons des données pour l’année 2013:


autres marques 70

 

On compte 369 Matra Murena (contre 558 en 2007, 614 en 2004). 656 exemplaires de la Rover Mini (17.603 en 2004 !), 593 Fiat 124/126/127/128 (contre 2.558 en 2004). Enfin, il y a 311 Autobianchi A112 (1.378 en 2004).

 

Pour d’autres marques, les données disponibles sont celles du contrôle technique de 2007. Ainsi il y avait 361 Alfa Sud, 895 Fiat Ritmo/Regata, 6.890 Volkswagen Cocinelle, 10.767 Lada-Vaz Niva, 564 Ford Taunus, 514 Ford Capri, 238 Volkswagen Polo I.

 

 

Dans un prochain article, nous proposerons une analyse de ce bilan chiffré pour tenter de comprendre et d'expliquer les tendances qui se dessinent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emmanuel Pagès
commenter cet article

commentaires

Paddy 14/12/2016 21:52

très intéressant ces chiffres !! j'aimerais bien trouver les statistiques de 2014 2015
j'ai aussi partagé sur le forum du club 104 Peugeot

Administrateur 19/12/2016 12:07

Bonjour, merci pour votre commentaire.
Pour les toutes dernières statistiques, je les ai à disposition! Cependant le site UTAC qui gère les données du contrôle technique interdit à présent toute publication et compilation à destination du public sans autorisation préalable. Je peux vous donner les chiffres du modèle qui vous intéresse par mail. Cordialement

Garage Versailles 12/09/2016 10:26

Un rassemblement impressionnant de données, je vais le partager sur mon site !

pierre 06/10/2015 14:30

bonjour, cet article est très intéressant, je me suis permis de mettre un lien à partir du site "planète Citroën". je suis toutefois surpris du nombre de GS que je trouve bien faible pour une auto très courante ayant été commercialisée durant toute la décennie et jusqu'à l'arrivée de la BX. le couplage automobile ancienne / technique d'investigation sociologique met en évidence les rareté et donc les collector non encore valorisés! (il n'y a plus d'Ami 8 ni de GS dans nos rues?)

controle technique voiture de collection 30/08/2014 11:03

Il est vrai que dorénavant, l'age minimum pour qu'un véhicule soit mentionné"véhicule de collection" est de 30 ans. Donc il est difficile d'obtenir des statistiques cohérentes.

auto école Bruxelles 14/08/2014 14:48

tout simplement impressionnant! comment avez-vous pu regrouper tout ça?

Présentation

  • : Automobile et sécurité routière_Le blog de Emmanuel Pagès
  • : Une approche sociologique de la sécurité routière et des usages de l'automobile d'aujourd'hui et de demain.
  • Contact

Recherche